Pages

mercredi 31 mars 2010

Cailles rôties aux lentilles


Ingrédients :

2 cailles

280g de lentilles vertes

1 petit morceau de lard fumé

1 oignon

3 clous de girofle

1 gousse d’ail

3 cs de tomates concassées en boîte

1 pincée d’herbes du maquis

2 cs de vin blanc

Quelques noix de beurre

Sel

Poivre

Dans un faitout, faire cuire les lentilles dans de l’eau avec l’oignon piqué des clous de girofle et le morceau de lard. Saler et poivrer en fin de cuisson.

Préchauffer le four à 210°C.

Dans un plat à four, étaler dans le fond les tomates concassées et les couvrir de noix de beurre. Saler, poivrer et ajouter une pincée d’herbes du maquis.

Cuire au four 20-25 min. Cinq minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le vin blanc dans le plat.

Servir bien chaud les lentilles avec les cailles et un peu de sauce des tomates.

mercredi 24 mars 2010

Tarte aux épinards et à la ricotta


Ingrédients :

190 g de farine t65

1 œuf

1 cc de bicarbonate

½ yaourt nature

Sel

600g d’épinards en branche surgelés bio

¾ d’un pot de ricotta

3 œufs

Parmesan râpé

2 cs de pignons grillés

Sel, Poivre

Pour la pâte :

Mélanger la farine, le bicarbonate et un peu de sel. Ajouter l’œuf et la moitié du yaourt nature. Bien malaxer à la main jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte pas trop collante. La mettre au frais au moins une heure.

Faire cuire les épinards et retirer le maximum d’eau de cuisson.

Dans une jatte, mélanger les épinards, la ricotta, les œufs et du parmesan (selon le goût) . Assaisonner avec du sel et du poivre.

Préchauffer le four à 180°C.

Sortir la pâte du réfrigérateur et l’étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Etaler le mélange à base d’épinards.

Saupoudrer d’encore un peu de parmesan et des pignons de pin grillés.

Enfourner à 180°C pendant 25 min.

mardi 23 mars 2010

Kluski, chou blanc et roulades de bœuf


Il s'agit d'un menu polonais assez typique.
Ça tombe bien ce dimanche même si nous étions au printemps, il faisait plutôt gris.
C'est le genre de plat "souvenir familiale" qui réchauffe le coeur.

Pour les kluski :

740g de purée de pomme de terre maison

1 œuf

185g de farine

Il s’agit d’une recette polonaise.

Mélanger la purée de pomme de terre (pomme de terre cuite à la vapeur, sel) avec l’œuf. Ajouter la farine au fur et à mesure et bien mélanger.

Sur un plan de travail fariné, former des longs boudins (environ 30 cm de longueur et 1,5 cm de diamètre). Couper en petits tronçons de 2,5 cm. (j’ai fait 5 boudins)

Faire bouillir une grande quantité d’eau.

Jeter par petite quantité, les kluski dans l’eau bouillante. Une fois les kluski revenus à la surface, les prélever et les mettre dans un saladier.

Pour ma part, il y en avait beaucoup trop pour 2 personnes. Il s’agit plutôt d’une recette pour quatre personnes.

L’avantage c’est que nous avons mangé le reste des kluski avec de la sauce tomate et du parmesan (comme des gnocchis italiens !).

Pour le chou blanc :

1 petit chou blanc émincé

1 oignon

1 petite pomme coupée en morceaux

Une noix de beurre

2 cs de vinaigre

Sel, poivre

6 baies de genièvre

Dans un faitout, faire revenir l’oignon émincé dans du beurre. Ajouter les lanières de chou blanc. Bien mélanger et ajouter les morceaux de pommes et le vinaigre. Saler, poivrer et ajouter les baies de genièvre. Laisser cuire à feu doux environ 1 heure.

Pour les roulades de bœuf :

2 steaks de bœuf dans le gîte (ou bavette)

2 morceaux de lard fumé

½ petit oignon

Poivre

Un bouillon cube de bœuf

Farine

Pics en bois

Sur la surface de travail, bien étaler les steaks avec un rouleau à pâtisserie.

Placer au centre de chacun des steaks, un morceau de lard et ¼ d’un petit oignon. Poivrer. Rouler les steaks et les maintenir à l’aide de pics en bois. Les rouler dans la farine.

Dans une sauteuse, chauffer un mélange beurre+huile. Faire bien revenir les roulades sur toutes les faces. Une fois bien revenues, les retirer et déglacer la sauteuse avec le bouillon de bœuf. Remettre les roulades et laisser cuire environ une heure en ajoutant du bouillon au fur et à mesure.

Servir les roulades accompagnées de kluski et de chou blanc.

Ce plat se marie bien avec une Gueuze Boon ! http://brouette-de-bieres.com/bieres/BOOOUDGUE-Boon-Oude-Geuze

mardi 16 mars 2010

Burgers de soja


Ingrédients (pour 6 tartelettes) :

75 g de protéines de soja

1/2 litre de bouillon de légumes chaud

3 cuillères à soupe de flocons de céréales

25g de Comté râpé

25g de Comté en petits cubes

10 olives noires

Herbes du maquis

Huile d’olive

Faire tremper les protéines de soja dans le bouillon chaud pendant ½ heure.

Mixer les protéines de soja avec les flocons de céréales (j’ai égoutté les protéines de soja).

Mélanger avec le Comté râpé, les olives noires en morceaux, les herbes du maquis, du poivre et le Comté en morceaux.

Tasser dans 6 moules à tartelettes bien huilés.

Faire cuire 20 min à 200°C.

Servir avec une salade verte et une petite salade de quinoa-carottes (assaisonnement huile d’olive-vinaigre balsamique).

Polenta et sauce aux champignons


Ingrédients :

1 petit verre de polenta instantanée de maïs

3 volumes de bouillon de légumes

1 volume de lait

1 petit oignon

1 petite boite de champignons de Paris

4 champignons noirs réhydratés

1 gousse d’ail

5 cl de vin blanc

10 cl de crème liquide ou crème de soja

Parmesan

Pour la salade : 1 betterave, 1 carotte, ½ boule de petit céleri, sel, poivre, citron, huile d’olive, vinaigre balsamique

Dans une casserole, chauffer le bouillon de légumes et le lait.

Dans une poêle, faire revenir l’oignon émincé et l’ail dans de l’huile d’olive. Ajouter les champignons. Faire revenir 1-2 minute et ajouter la crème. Laisser épaissir légèrement.

Dans la casserole, à l’ébullition, jeter en pluie la polenta. Mélanger jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Servir la polenta, recouverte de la sauce aux champignons et de parmesan.

Accompagner d’une salade : mélanger une carotte crue râpée, une betterave crue râpée, un morceau de céleri cru râpé. Râpé un peu de zeste de citron. Assaisonner avec de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique.

samedi 13 mars 2010

Risotto de coquillettes au céleri et champignons


Ingrédients :

300g de coquillettes semi-complètes

1 petit poireau

1 petite boule de céleri rave

50 cl de bouillon de légumes léger

Une dizaine de champignons de Paris bruns

Poivre

Parmesan

2cs de poudre de noix

Emincer le poireau et couper le céleri en petits dés.

Dans le rice-cooker, placer les coquillettes, les poireaux émincés et 30 cl de bouillon. Dans le panier vapeur du rice-cooker, placer les dés de céleri. Allumer le rice-cooker.

Quand le rice-cooker se met en position « maintien au chaud », mettre le reste du bouillon, du poivre et du parmesan. Rallumer le rice-cooker. Vérifier la cuisson des dés de céleri. Quand ceux-ci sont cuits (ils peuvent rester légèrement croquant), les mélanger aux coquillettes.

Emincer les champignons finement et les poêler dans de l’huile d’olive.

Quand les coquillettes sont cuites, mélanger la poudre de noix.

Servir avec les champignons poêlés et saupoudrer de parmesan.

jeudi 11 mars 2010

Galettes aux poireaux et pommes de terre


Ingrédients (pour 6 galettes) :

2 pommes de terre crues râpées

1 petit poireau cru finement émincé

1 œuf

Préchauffer le four à 150°C (pour pouvoir maintenir au chaud les galettes, une fois prêtes).

Dans une jatte, mélanger les pommes de terre râpées et les poireaux émincés avec l’œuf battu en omelette.

Chauffer de la margarine dans une poêle. Placer une cuillère du mélange dans la poêle chaude et aplatir légèrement. Laisser cuire environ 7 min et retourner les galettes. Faire cuire encore 5 min.

Il est possible de cuire plusieurs galettes en même temps (pour ma part, 3 galettes à la fois dans 2 poêle).

Une fois les galettes cuites, les mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner au four pour les maintenir au chaud.

Saler et poivrer au moment de servir.

On peut les accompagner d’une salade verte pour un repas léger. Pour un repas plus consistant, servir avec une purée de carottes-panais et des flageolets au thym et à l’ail.

Makis de quinoa et betterave


Ingrédients :

90g de quinoa

3 cs de fromage frais

1 petite betterave cuite

1 ½ feuille de d’algue Nori (donc 3 demi- feuilles)

Raifort ou wasabi

Pour la sauce : sauce soja et sucre en poudre

Faire cuire le quinoa.

Sur chaque demi -feuille de Nori, étaler le quinoa en laissant un demi-centimètre sur les bords.

Au centre placer des bâtons de betterave cuite. Sur les betteraves, étaler avec une pointe de couteau du raifort ou du wasabi.

Rouler.(Pour la technique de roulage, voir ici : http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/magazine/dossier/0502sushis/makis.shtml)

Couper de la taille que vous le souhaitez.

Pour la sauce, délayer un peu de sucre en poudre dans de la sauce soja.

Soupe Miso


Soupe Miso

Ingrédients :

75 cl d’eau

7cm d’algue Kombu

2 cc de pâte miso

2 morceaux d’algues Wakamé

125 g de tofu ferme

1 petit poireau fin

Dans une casserole verser l’eau et le kombu et porter à ébullition. Ajouter les algues wakamé et laisser frémir 5 minutes. Retirer le kombu. Délayer la pâte miso dans ce bouillon d’algue. Ajouter le poireau émincé et le tofu coupé en dés. Laisser chauffer quelques instants et servir bien chaud.

dimanche 7 mars 2010

Lasagnes aux carottes


Ingrédients :

6 feuilles de lasagne sans pré-cuisson

7 carottes

1 poireau

50g de lardons fumés

1 échalote

2cs de vin blanc

4 cs de crème de soja

1 cs de fromage frais

40cl de lait+2cs de maïzena

Noix de muscade

1 cc de miel

Sel, Poivre

Parmesan râpé

Eplucher les carottes et coupes les en rondelles. Cuire les carottes à la vapeur.

Préchauffer le four à 200°C.

Prélever la moitié des rondelles de carottes dans un récipient. Assaisonner. Ajouter le fromage frais et le miel et écraser en purée.

Poêler le reste des carottes avec une échalote émincé dans l’huile d’olive.

Emincer le poireau. Faire revenir les lardons dans une sauteuse. Ajouter le poireau. Laisser revenir quelques instants et déglacer avec le vin blanc. Saler légèrement. Poivrer.

Diluer 2 cuillères à soupe de maïzena dans 40 cl de lait. Dans une casserole faire chauffer le mélange jusqu’à épaississement. Saler, Poivrer. Ajouter de la noix de muscade râpée.

Dans un plat à four, étaler dans le fond un peu de sauce à base de lait, puis 2 feuilles de lasagne. Ajouter la purée de carottes au miel. Recouvrir de 2 feuilles de lasagne, puis ajouter les carottes aux échalotes. Ajouter de la sauce à base de lait. Recouvrir de 2 feuilles de lasagne. Ajouter les poireaux aux lardons et le reste de sauce. Parsemer de parmesan râpé.

Enfourner pendant 20 min. servir aussitôt.

jeudi 4 mars 2010

Granola


Ingrédients (pour un pot de confiture) :

40g de flocons 5 céréales bio

2,5 cs de noix de pécan grossièrement hachées

2,5 cs d’amandes grossièrement hachées

1 cs de miel de châtaignier

40g de chocolat en pépites grossières

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients dans un bol.

Etaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner 7-10 min en position grill.

mercredi 3 mars 2010

Gâteau au thé Matcha (cuit au rice-cooker)


Ingrédients :

75g de farine T65

2 cs de thé vert matcha en poudre

1 cs de levure chimique

1 pincée de sel

1 œuf

4 cl de lait+3 cc de maïzena

40g de sucre

50g de margarine

Il s’agit d’une recette trouvée sur le site de Cléa (http://www.cleacuisine.fr/desserts-japonais/l-attaque-des-petits-hommes-verts/)

Pour retrouver le petit gout de lait qu’elle décrit dans son blog, j’ai remplacé un des œufs par 4cl de lait+3cc de maïzena. Ce qui a peut-être eu des conséquences !!!

Mélanger la farine avec le thé vert matcha, la levure et le sel.

Battre les œufs et le mélange lait+maïzena avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse.

Ajouter au mélange à base de farine et bien homogénéiser.

Placer directement dans le rice-cooker et cuire 25-30 min.

Pour ma part, je ne sais pas si c’est normal mais le rice-cooker s’est très vite mis en position « maintien au chaud ».

J’ai sorti le gâteau au bout de 30 min.

Réaction : «Il est tout plat !! ». Rien à voir avec le gâteau bien gonflé de Cléa. Pourquoi ??

Mais en tout cas, il est cuit. En le goutant encore chaud, je le trouve sympa. A voir pour une dégustation à froid…

Flammenküche


Temps de pause : 2 heures

Temps de cuisson : 15 min

Ingrédients (pour 2 flammenküche) :

150g de farine T65

3cc de levain fermentescible

1 cc de margarine

10 cl d’eau tiède (à ajuster plus ou moins)

1 oignon finement émincé

15 cl de crème liquide

150g de lardons très fins

Sel

Poivre du moulin

Préparer la pâte : Mettre dans un saladier la farine, le levain et un petit peu d’eau tiède. Laisser le levain se réhydrater quelques instants. Ajouter le sel et la margarine. Ajouter le reste d’eau tiède tout en pétrissant. La pâte doit être souple, légèrement collante. Laisser lever une heure sous un torchon humide.

Au bout d’une heure, séparer la pâte en 2 pâtons. Etaler chacun des pâtons le plus finement possible (quelques millimètres). Placer chacune des pâtes étalées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser poser 1 heure de plus.

Préchauffer le four à 200°C.

Sur chacune des pâtes, répartir des lardons, des oignons finement émincés et de la crème liquide. Poivrer. Enfourner pendant 15 min.

Déguster bien chaude, bien craquante, avec une salade fraiche.